BitMex et le Bitcoin. Manipulation ou coïncidence?

Le Bitcoin est sorti de la consolidation de la semaine d’une manière assez dramatique, recevant un coup de pouce inattendu après la fermeture prévue de BitMex, une plateforme de trading qui détient environ 40% du marché des transactions du BTC.


Quelques minutes après la vente de dérivés du BTC, BitMex a été suspendu pour la maintenance programmée et le prix du bitcoin a augmenté. Au cours de la période de 20 minutes, la BTC a progressé de plus de 400 dollars. Après une telle reprise, la BTC a atteint un nouveau sommet depuis le 24 juillet. Néanmoins, la hausse des prix a été de courte durée, la crypto-monnaie ayant presque atteint les 7 000 dollars, avant que le repli ne ramène le prix à 6600 dollars….

Immédiatement, de nombreux utilisateurs et analystes ont imputé la maintenance planifiée de l’échange BitMex à cette augmentation du prix. L’arrêt de trading annoncé pour seulement 30 minutes a duré 2 heures. Alors que BitMex avait du mal à se remettre au travail, les traders ne pouvaient que se sentir impuissants alors que leurs positions courtes étaient éliminées. Le système de trading de marge de BitMEX permet aux traders de négocier avec un effet de levier multiplié par 10. Cependant, on ne peut affirmer sans ambiguïté que l’élimination des positions courtes ont entraîné une hausse des prix, les opérateurs ayant été prévenus à l’avance.

Peut-être, selon Kruger, cette situation a profité aux taureaux, gros traders, pour la manipulation du cours. En outre, ces incidents peuvent être un catalyseur pour la SEC, niant l’ETF, au motif que le Bitcoin est trop sujet à la manipulation ce qui réduit à zéro les chances d’approbation d’un Bitcoin-ETF dans un avenir prévisible.

Bitmex prétend également être victime d’une attaque DDoS de la part de quelqu’un qui essaie de manipuler le marché. Si cela est vrai, l’attaque a certainement été couronnée de succès.

Certains ont immédiatement accusé Bitmex pour avoir délibérément conservé leur plate-forme en mode hors connexion pour réaliser un profit. Bien qu’il n’y ait aucune preuve pour étayer cette thèse, cela n’a pas empêché les propositions que c’était un travail à l’intérieur de l’échange. Pour les critiques actifs, c’est encore une preuve des manipulations du Bitcoin et encore un exemple des raisons pour lesquelles le trading de marge est dangereux.

Quelle que soit la raison, les prochains jours promettent d’être extrêmement intéressants pour les traders. La centralisation excessive est un thème récurrent pour la crypto-monnaie et Bitmex, dirigé par le charismatique Arthur Hays est un exemple frappant du danger de l’influence d’une personne sur le marché.

Suivez Decentra sur Telegram!

Vous avez aimé l'article ? Notez-le !
0/5

Leave a comment

Copyright 2018 © All rights Reserved.