Ce qu’il y avait avant le Bitcoin: une brève histoire de la monnaie numérique

Le Bitcoin a été créé il y a 9 ans. C’est cette crypto-monnaie qui a permis à la société d’entrer dans la nouvelle ère numérique des transactions décentralisées. En 2009, le créateur anonyme, connu sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, a été le premier à introduire le concept de la technologie dans son rapport « Bitcoin: système monétaire électronique Peer-to-Peer ».

Il est difficile de contester le fait que le bitcoin a révolutionné l’espace numérique, mais son créateur était-il vraiment la première personne à avoir tenté de faire des transactions numériques une réalité?

Premières tentatives aux Pays-Bas

Les premières tentatives de création d’une monnaie numérique nous conduisent dans les années 80. Ainsi, dans le réseau de l’une des stations-service des Pays-Bas, l’argent a été remplacé par des cartes dont l’émission était effectuée spécifiquement pour le paiement du carburant. Ainsi, la direction a non seulement sauvé l’entreprise des pénuries permanentes provoquées par les vols, mais elle a également fait le premier pas dans le développement d’une monnaie électronique.

Argent « aveugle »

Un autre effort, réalisé à la même époque, a été une tentative de créer un espace numérique sous la direction du cryptographe américain David Chaum, qui a mené des expériences avec des tokens. Selon lui, le token est une forme de monnaie numérique grâce à laquelle les participants au processus peuvent effectuer des paiements anonymes. Cela ne vous rappelle rien?

Sa technologie de signature aveugle est particulièrement intéressante, car elle permet de vérifier et d’accepter les informations reçues tout en n’ayant aucune idée de son contenu. La technologie a été utilisée dans le domaine des paiements électroniques. Un exemple de son utilisation est la société de paiement Yandex.Money, dont le système de transaction était à l’origine basé sur cette technologie.

Web Money

Chaque année, l’intérêt pour l’espace numérique continue de croître et de plus en plus de startups explorent ses possibilités, avec pour but la création d’une solution innovante pour simplifier le processus de règlement dans le système financier. La marque la plus célèbre dans le domaine des moyens de paiement en ligne, c’est PayPal. En plus d’avoir révolutionné ce secteur, la société a réussi à conserver ses positions jusqu’à maintenant.

Un autre exemple de création d’une monnaie dématérialisée est la plateforme E-Gold. Le système était exclusivement engagé dans des règlements non monétaires; il n’y avait pas d’argent papier. Étant donné que les actifs de la société n’étaient soutenus d’aucune manière, ce système était frauduleux et, à cet égard, en 2008, l’activité a été suspendue et son propriétaire a été arrêté.

B-Money

À la fin du XXe siècle (1998), un système anonyme et distribué de monnaie électronique a été développé. Le créateur du système B-Money est le chercheur scientifique Wei Dai. Le développement consistait en deux méthodes d’enregistrement de données, l’une étant basée sur l’algorithme POS.

Le mécanisme de fonctionnement de B-Money implique l’exécution autonome de contrats sans la participation de tiers. Malgré le fait que le développeur ait présenté à la société une solution valable, le système n’a pas pu obtenir l’adoption nécessaire pour le lancement.

Bit Gold

Le concept de Bit Gold est considéré comme le germe de la naissance du bitcoin. Dans un rapport couvrant le système, Nick Szabo, le créateur de Bit Gold, a clairement révélé le problème de la centralisation du système financier en lui offrant une alternative. Le projet Bit Gold a été créé pour contourner cette dépendance et éliminer le besoin d’intermédiaires.

Le concept était basé sur l’algorithme POW, qui a ensuite été introduit dans le minage de la crypto-monnaie Bitcoin.

À l’époque, Bit Gold n’a pas reçu le support requis, mais au bout de quelques années, il est devenu une source d’idées lors de la création de nouvelles devises numériques.

Techniquement, Nick Szabo peut être considéré comme une légende vivante de l’espace cryptographique. C’est sous sa direction que le concept de contrat intelligent a été créé, qui fait aujourd’hui partie intégrante de la crypto-monnaie Ethereum.

La monnaie numérique Hash Cash

L’année 1997 a été marquée par la création de la monnaie numérique Hash Cash. Elle avait de nombreuses vocations, y compris la minimisation du spam par courrier électronique et la prévention des DDOS. Malgré un large éventail d’opportunités, la plupart d’entre elles n’ont été réalisées qu’après des décennies.

Comme les crypto-monnaies modernes, Hash Cash a utilisé l’algorithme POW. Le principal inconvénient du système était sa faible efficacité en raison de quoi le développement a été suspendu. Mais cela n’a pas empêché d’autres crypto-monnaies (par exemple le bitcoin) d’en tirer le meilleur.

Conclusions

L’idée de créer un système numérique décentralisé est à l’étude depuis plusieurs décennies, mais sa mise en œuvre complète n’est devenue réalité que grâce au lancement de la première crypto-monnaie Bitcoin. C’est sa technologie qui a incarné des avantages tels que la décentralisation et les règlements transfrontaliers sans la participation de tiers. Aujourd’hui, les monnaies numériques sont très demandées par la société, devenant un véritable symbole de liberté et un outil d’investissement.

Suivez Decentra sur Telegram!

Vous avez aimé l'article ? Notez-le !
0/5

One Reply to “Ce qu’il y avait avant le Bitcoin: une brève histoire de la monnaie numérique”

Leave a comment

Copyright 2018 © All rights Reserved.