Roger Ver ne croit pas à l’échec du BCH

Roger Ver, l’un des plus célèbres partisans des crypto-monnaies, souvent appelé Bitcoin Jésus, éprouve des difficultés avec la « deuxième venue de la plus grande crypto-monnaie au monde ».


Selon les données de la société analyste Chainalysis, aujourd’hui, le Bitcoin Cash n’est pas utilisé à des fins commerciales. En mai, le volume des paiements en Bitcoin Cash n’était que de 3,7 millions de dollars et en mars, il était de 10,5 millions de dollars. À titre de comparaison, en mai, le volume des paiements en Bitcoin était de 60 millions de dollars et, à son maximum, cet indicateur en septembre de l’année dernière était de 412 millions de dollars.

La baisse des volumes reflète une baisse de la valeur des monnaies numériques cette année. Le prix du Bitcoin a chuté d’environ 55% et le prix du Bitcoin Cash a augmenté de 75%. Bien que BCH soit la quatrième plus grande crypto-monnaie selon CoinMarketCap, sa capitalisation boursière représente seulement 10% de la capitalisation boursière du Bitcoin.

« De moins en moins de personnes utilisent et stockent Bitcoin Cash », a déclaré Kim Grauer, économiste principal chez Chainalysis.

Bitcoin Cash s’est séparé du Bitcoin il y a un an. Ver a investi dans cette monnaie et a changé le site Bitcoin.com, désormais plus axé sur le BCH. Depuis lors, les partisans des deux monnaies se disputent sur Twitter, Reddit et d’autres forums. Selon Grauer, les entreprises acceptent faiblement le BCH. 57% de Bitcoin Cash sont concentrés sur 67 wallets qui ne sont pas enregistrés sur des échanges. Sur deux de ces adresses, de 10000 à 100000 Bitcoin Cash sont stockés.

Ver ne commente pas cette situation. Le 13 août, il a donné sur son compte Twitter des informations sur le nombre de transactions Bitcoin Cash et a également écrit: « Le prix à long terme d’une crypto-monnaie est un signe de son utilité en tant que devise ».

Suivez Decentra sur Telegram!

Vous avez aimé l'article ? Notez-le !
0/5

Leave a comment

Copyright 2018 © All rights Reserved.