Smartphone blockchain: entre le mythe et la réalité… Revue de 5 smartphones blockchain

A son début, la technologie blockchain est devenue célèbre grâce au bitcoin. Dans la plupart des cas, quand on parle de la blockchain, c’est l’aspect “finance” qui vient à l’esprit. Depuis, cette technologie s’utilise non seulement dans la crypto-monnaie mais aussi dans d’autres domaines. Les fabricants de smartphones ne sont pas restés inactifs: Plusieurs géants ont en effet annoncé leur intention de créer des smartphones utilisant la blockchain.

Suivez Decentra sur Telegram!

Qu’est-ce qu’un smartphone blockchain?

À ce jour, il est impossible de dire précisément ce qui est considéré comme un smartphone blokchain et quelle est sa principale différence avec un smartphone classique. Il y a encore beaucoup de questions: fonctionne-il sur Android, iOS, ou un autre système d’exploitation basé sur la blockchain? Quelles sont les fonctionnalités spécifiques de ces téléphones? Toutes ces infos sont encore attendues pour certains modèles.

Mais l’on sait dores et déjà que les grands fabricants se font concurrence, dans l’optique de créer le premier smartphone utilisant cette technologie. L’année dernière, la société suisse Sirin Labs a en effet annoncé son intention de créer le premier smartphone de ce type. Cette année, c’est HTC qui est entré dans la course avec son nouveau HTC Exodus.

Aujourd’hui, nous allons examiner quelques smartphones basés sur la technologie blockchain. Nous découvrirons les fonctions que les fabricants souhaitent introduire dans ces modèles.

Finney par Sirin Labs

Le smartphone Finney de la société Sirin Labs est le premier de notre liste. Selon le constructeur, il se présente comme un “dispositif futuriste conçu pour l’ère de la blockchain”. Finney pourra être acheté pour 1000 $ (le prix d’un iPhone X). C’est plutôt bon marché, surtout en prenant en compte que le modèle précédent de Sirin Lab coûtait 14 000 $.

Finney, qui apparaîtra sur le marché en 2018, présente des caractéristiques techniques très puissantes, ce qui n’est pas étonnant puisqu’on parle ici de la pointe de l’industrie téléphonique. Il sera équipé d’un chipset Qualcomm Snapdragon 845, d’une mémoire intégrée de 128 Go et de 6 Go de RAM. Voici quelques autres caractéristiques: une batterie de 3280 mAh, un écran de six pouces 18:9, une caméra principale de 12 Mp et une caméra frontale de 8 Mp. Bonus: un emplacement pour une carte mémoire d’une capacité maximale de 2 To.

On s’attend à ce qu’il soit équipé d’un wallet pour le stockage froid, qui supportera les principales crypto-monnaies. Il devra être activé manuellement et, en fonction, déconnectera toutes les communications non cryptées. Si vous ne l’allumez pas, ce wallet ne sera pas connecté à Internet.

HTC Exodus de HTC

La société taïwanaise HTC est en concurrence directe avec Sirin Labs. HTC aspire également à être le premier à délivrer un modèle adapté à l’ère de la Blockchain. Au printemps de cette année, HTC a annoncé la sortie de HTC Exodus. Grâce à ce modèle, HTC espère étendre la portée de la blockchain et utiliser son expertise en technologie mobile dans le développement de Dapp (Applications décentralisées).

La sortie de HTC Exodus est prévue pour le troisième trimestre de cette année. Selon les informations du site officiel, il aura un wallet “hold” intégré avec fonction de récupération de clé. De plus, chaque téléphone deviendra une node de la blockchain. Le principal avantage de ce modèle sera la fonction de récupération de clé, une nouveauté dont la communauté parlait depuis longtemps.

À ce jour, on sait peu de choses sur ce smartphone, mais le responsable du département crypto-monnaies de HTC, Phil Chen, a déclaré que des dizaines de milliers de demandes avaient déjà été reçues. En outre, il a déclaré que HTC travaille en étroite collaboration avec les développeurs du jeu CryptoKitties. Il est prévu que ce jeu sera installé sur différents modèles produits par HTC, à commencer par le U12 plus.

Il y a également des rumeurs selon lesquelles le HTC Exodus pourrait être utilisé pour le minage de crypto-monnaie, mais jusqu’à présent, cette information reste non confirmée.

BitVault de Swiss Bank

Il n’y a pas que Sirin Labs et HTC qui tentent de créer un smartphone blockchain. Un projet similaire appelé BitVault a été lancé par une start-up de la Swiss Bank. La société a annoncé BitVault comme le “premier crypto-communicateur” basé sur la blockchain. Doté de cet appareil utilisant une blockchain privée, vous pourrez échanger des messages en toute sécurité, envoyer des vidéos et des photos, rechercher sur Internet et passer des appels audio et vidéo via un canal crypté.

Motif de Blacture

Blacture est également prétendant au titre. Cette entreprise veut créer Motif, un smartphone adapté à l’utilisation quotidienne des actifs numériques. Le site Web de la société indique que Motif utilisera le cryptage numérique pour un transfert fiable de données. De plus, les utilisateurs de ces smartphones recevront des tokens pour les achats effectués dans certains magasins en ligne. Les pièces seront envoyées sur la carte de débit Blacture.

XPhone de PundixX

Le 10 octobre, la startup Pundi X a présenté un smartphone blockchain XPhone qui passe des appels et envoie des messages via sa propre blockchain Function X, où chaque appareil est un node distinct. Contrairement aux téléphones traditionnels qui nécessitent un opérateur de téléphonie mobile centralisé, XPhone fonctionne indépendamment, sans que cela soit nécessaire.

Le monde est-il prêt à voir les smartphones blockchain?

Les smartphones Finney et Exodus seront tous les deux équipés de wallets “hold”. Cette option est susceptible d’attirer bon nombre d’utilisateurs. Cependant, on peut se demander pourquoi le consommateur qui possède déjà un wallet matériel en aurait besoin? Il pourrait en effet continuer à utiliser son wallet habituel, le smartphone blockchain ne lui offrant aucune nouvelle opportunité.

Il y a aussi des rumeurs selon lesquelles, l’HTC Exodus permettrait de miner des crypto-monnaies. On peut ici se demander comment HTC compte s’y prendre: aujourd’hui, le minage est assuré par des pools, dans lesquels plusieurs cartes graphiques et mineurs ASICs sont impliqués, consommant une énorme quantité d’énergie. Sans oublier le fait que la capacité des batteries des smartphones est bien faible par rapport à la quantité d’électricité nécessaire pour faire fonctionner les pools de minage.

On ne sait pas encore si le monde est prêt ou non à accepter l’émergence des smartphones blockchain. On peut néanmoins rester optimiste, et noter que des dizaines de milliers de demandes ont déjà été reçues pour l’achat du HTC Exodus; mais elles ont sûrement été envoyées par des adeptes qui souhaitent tester ces technologies innovantes en premier. Bien que l’idée des smartphones blockchain soit très tentante, il n’est pas encore possible d’affirmer avec certitude qu’ils auront du succès et quelles seront leurs fonctionnalités.

————————————————————–

N’oubliez pas de suivre Decentra sur Telegram et dites ce que vous en pensez dans notre groupe!

Notre Facebook: facebook.com/DecentraFR

Notre Twitter: twitter.com/DecentraFR

Notre chaîne youtube: youtube.com/channel/UCrL9wdUekZ9LStOY4ohWCow

Vous avez aimé l'article ? Notez-le !
0/5

Leave a comment

Copyright 2018 © All rights Reserved.