Un analyste a trouvé des terroristes à l’aide de la blockchain

L’analyste bénévole Ben Strickland a publié un post sur Medium, qu’il a intitulé «Recherche des djihadistes, des kidnappeurs et des fraudeurs avec la blockchain – enquête avec du code open-source».

Suivez Decentra sur Telegram!

Dans une interview donnée au CNN, Strickland a discuté des méthodes utilisées dans le cadre de son enquête, et a aussi parlé des données qui ont été prises de sources ouvertes telles que des vidéos YouTube, des données blockchain, images satellite ou des posts dans les réseaux sociaux.

J’ai commencé mon enquête avec un groupe djihadiste, qui demandait des dons auprès des abonnés de ses chaînes (principalement sur Twitter ou Telegram). Après avoir étudié les informations disponibles, il est devenu évident que l’adresse attachée à leur compte était liée à l’enlèvement en Afrique du Sud.

Strikland a continué:

J’ai étudié le compte Facebook attaché. Il y avait plusieurs photos d’un gars et de sa petite amie qui vivent au Royaume-Uni, cependant, le titulaire du compte convertissait ses bitcoins non pas en livres sterling, mais en rands sud-africains. Sur certaines photographies, il tient un paquet de dollars dans ses mains, et indique qu’il peut « faire de toi le prochain millionnaire bitcoin ».

Plus tard, le chercheur a découvert plusieurs comptes Facebook similaires, qui se sont mutuellement aidés à tromper les gens en affichant des «commentaires élogieux» sous les posts des «collègue».

Inutile de dire qu’à ce stade, j’étais déjà certain que quelque chose n’allait pas ici. Ces profils Facebook étaient pleins de photos avec des adresses bitcoin, sur lesquelles il y avait vraiment beaucoup d’argent. Au final, j’ai trouvé une ancienne bourse sud-africaine associée à toutes ces adresses.

Plus tard, Strickland a découvert plusieurs autres pages Facebook avec un contenu similaire, qui, en fait, s’offraient des instructions sur la manière de tromper leurs victimes et se félicitaient mutuellement lors du succès. Interrogé sur les raisons qui l’ont poussé à mener la recherche, Strickland a évoqué le nombre croissant de délits liés à la crypto-monnaie. Selon Strickland, il devrait y avoir une possibilité de suivre les crimes de crypto-monnaie.

Il est important de bien connaître les fonctions les plus importantes de la blockchain. Oui, il s’agit d’un marché libre, non réglementé et décentralisé, mais le véritable potentiel de la blockchain est que toute personne comme moi peut trouver des informations intéressantes sur la blockchain sans quitter son domicile.

N’oubliez pas de suivre Decentra sur Telegram!

Vous avez aimé l'article ? Notez-le !
0/5

Leave a comment

Copyright 2018 © All rights Reserved.